fbpx
Major-Bac
Les romans réalistes ont ils uniquement pour objectif de reproduire la réalité ? – dissertation Les romans réalistes ont ils uniquement pour objectif de reproduire la réalité ? – dissertation
Voici un sujet de dissertation corrigé sur les romans réalistes. Est-ce qu’ils ont pour unique objectif de reproduire la réalité ? Avant de commencer ... Les romans réalistes ont ils uniquement pour objectif de reproduire la réalité ? – dissertation

Voici un sujet de dissertation corrigé sur les romans réalistes. Est-ce qu’ils ont pour unique objectif de reproduire la réalité ?

Avant de commencer 

En général 

Un élément essentiel en dissertation est l’analyse du sujet au brouillon : c’est de cette étape que vont découler vos idées et votre plan. 

Une analyse faite trop rapidement peut vous faire passer à côté d’éléments importants et attendus par les correcteurs. 

Le conseil : analyser le sujet en se concentrant un maximum, mais en se fixant un temps à ne pas  dépasser. Sinon, vous allez devoir vous presser pour rédiger, ce qui va vous desservir. 

En plus, vous serez plus efficace et productif si vous vous fixez une plage horaire précise pour l’analyse!

Pour ce sujet – romans réalistes

Les romans réalistes = on centre tout de suite le sujet sur un type de texte précis : facile, pour éviter le hors-sujet, il faut s’y cantonner!

Il est toujours bon avant de commencer de bien se rappeler les thèses clés des romanciers réalistes et les figures majeures du mouvement (Maupassant par exemple). Les noter rapidement peut orienter votre réflexion.

Un plus : pouvoir citer des exemples issus de vos connaissances personnelles, en plus du corpus. 

Conseil

  • une copie moyenne va citer les exemples du corpus 
  • une très bonne copie va citer les exemples du corpus de manière pertinente mais va aussi recourir à d’autres exemples issus de sa culture personnelle ou de son année de cours  

Uniquement pour objectif = être attentif au sujet : on demande ici NON pas si reproduire la réalité est ou non un but des romans réalistes, mais s’il s’agit de leur unique objectif. 

Attention à ne pas partir dans un hors-sujet

Deux astuces pour cela : 

  • toutes les 10 minutes, demandez-vous si ce que vous écrivez répond vraiment à la question. Si votre petit frère vous posait la question de la dissertation, vous lui répondrez quoi?  
  • dans le corps de votre copie, ne pas hésiter à montrer que vous répondez bien au sujet, en reprenant les termes exacts du sujet et en reformulant la question

reproduire la réalité : ce terme est en lui-même ambigu et il va falloir l’analyser avec attention. Il pose plusieurs questions qu’il faudra évoquer : 

  • le langage permet-il vraiment de reproduire la réalité par les mots? 
  • peut-on vraiment reproduire la réalité de manière objective? N’est-on pas toujours obligé de faire un choix?

Ce sont des questions comme celles-ci qui vont guider votre réflexion. 

Note : ici, le plan conseillé est un plan type thèse, antithèse, synthèse MAIS attention à plusieurs écueils : 

  • ne pas tomber dans le piège (I) oui, II) je me contredis, III) je mélange un peu du I et un peu du II) 
  • le plan doit être une progression logique : si vous passez à l’antithèse, ce n’est pas pour contredire ce que vous avez dit en I, mais pour en souligner les limites. Vous devez progresser dans une réflexion tout au long de votre travail, avancer en tenant compte de ce que vous venez d’écrire. Comme si votre copie était un film que vous dérouliez! Si votre copie se transforme en une succession de scènes sans lien les unes aux autres, ce n’est pas bon!

Introduction 

En général 

Facile, une introduction c’est : 

  • une accroche (une citation d’auteur, un exemple de texte qui illustre le sujet, un élément d’actualité) 
  • une phrase qui montre que votre accroche vous amène à vous poser une question : votre problématique (qui doit être claire et précise)
  • une annonce de plan qui présente clairement vos trois parties 

Pour ce sujet – romans réalistes

Accroche : Balzac parlait du romancier comme pouvant « faire concurrence à l’état civil » en décrivant de manière précise et objective les individus et les faits. OU pour Stendhal, le roman est « un miroir promené le long d’un chemin ». 

Problématique : En effet, le romancier réaliste a pour but de décrire la réalité dans ces textes. Mais la reproduction de la réalité est-elle vraiment le but unique du romancier réaliste? 

Annonce de plan : d’abord, le romancier réaliste se fixe pour objectif la reproduction de la réalité (I). Néanmoins, cet objectif est compromis par plusieurs difficultés (II). Ainsi, le but du roman réaliste dépasse la simple retranscription du réel (III). 

Proposition de développement 

I – Le romancier réaliste se fixe pour objectif la reproduction de la réalité

En effet (conjonction de coordination pour bien montrer que vos parties s’articulent à votre idée directrice, viennent la justifier et l’étayer) :  

A – Le mouvement du réalisme se définit par la volonté d’exprimer la réalité de manière fidèle et non idéalisée : on retrouve bien ici l’idée de reproduction du réel (un moyen de montrer que vous collez bien au plus près au sujet) 

Ex

  • une réaction au romantisme et au symbolisme : la réalité doit avoir désormais une place de premier plan dans les oeuvres littéraires 
  • la revue « Réalisme » de Duranty et Assézat, qui prône une « histoire des hommes tout entier » 
  • « La Comédie humaine » de Balzac, précurseur du réalisme, a pour ambition de représenter le réel tel qu’il est et de transcrire dans ses textes des réalités qui n’avaient auparavant pas leur place dans le roman. Balzac prône une manière quasi scientifique (comme Zola plus tard) de reproduire à l’écrit la réalité de son temps. cf. La Préface de « La Comédie Humaine » )

B – Le romancier réaliste porte une attention toute particulière aux détails 

Ex

  • Flaubert mentionne dans « Trois contes » l’attention qu’il faut porter au « petit fait vrai » 
  • Certaines descriptions sont extrêmement précises et détaillées : la salle d’étude dans Le Colonel Chabert de Balzac, les salons de la haute société dans Bel-Ami de Maupassant 

Conseil : il est toujours pertinent d’avoir en tête un extrait (même court) que vous pouvez citer et commenter, en repérant par exemple à des figures de style. Ça prouve que vous avez fait un travail sérieux, et ça permet à votre justification d’être plus convaincante. Ne pas oublier que les exemples sont essentiels! 

(Pour avoir des exemples de ce genre, vous pouvez vous faire pour chaque thème une fiche de courts extraits qui peuvent illustrer plusieurs idées et préparer à l’avance leur analyse… même si attention à ne pas « forcer » le sujet pour pouvoir recaser vos extraits! 

C – Le romancier réaliste a pour objectif de traiter des traités des thèmes sociaux de son époque : il y a bien reproduction du contexte, de la réalité   

Ex

  • Madame Bovary de Flaubert est inspiré d’une histoire vraie (un fait divers sur une femme qui se suicide en Normandie, de même pour Boule de suif qui se passe après la défaite française de 1870  
  • les inégalités de la société parisienne dans Le Père Goriot 
  • l’arrivisme dans Bel-Ami de Maupassant 
  • les relations conjugales dans Pierre et Jean de Maupassant 

II – Cet objectif de reproduction du réel est compromis par plusieurs difficultés

A – Un roman n’est jamais une reproduction de la réalité

  • le romancier produit toujours des mots et jamais une réalité, comme le souligne Flaubert qui pointe les limites du réalisme 
  • à lier avec la philosophie : toute re-présentation est une trahison, et ne doit pas être confondu avec la vérité 
  • le langage a ses limites : même si l’auteur a une vision très claire et documentée la réalité et cherche à la transmettre, jamais les mots ne pourront la retranscrire de manière fidèle. 

cf. Maupassant dans la Préface de Pierre et Jean : « Raconter tout serait impossible, car il faudrait alors un volume au moins par journée, pour énumérer les multitudes d’incidents insignifiants qui emplissent notre existence. Un choix s’impose donc ». 

B – Le romancier présente toujours une réalité subjective, envisagée de son point de vue

Ex : 

  • Zola : « un roman est un coin de réel vu à travers un tempérament »
  • à lier avec la peinture : quand le peintre réaliste Gustave Courbet peint un « Enterrement à Ornans », il représente la scène d’un certain point de vue, choisit telles ou telles couleurs… Cette représentation est avant tout subjective

C – Le romancier doit recourir à l’imagination pour créer son roman 

Un romancier ne dispose pas de toutes les connaissances nécessaires sur un sujet, et doit avant tout élaborer un roman plaisant pour le lecteur. Son objectif est donc de se baser sur le réel pour inventer une histoire, plus que de le reproduire fidèlement (une idée qui va amener le III)) 

Ex :

  • la veine romanesque du Père Goriot 
  • dans Une ténébreuse affaire, roman dans lequel Balzac s’inspire d’un fait historique avéré, Balzac se détache du réel et ne respecte pas exactement la vérité, afin de produire une intrigue plus intéressante que ne le sont les faits véridiques
  • le personnage volontairement romanesque de Fréderic dans L’Éducation sentimentale de Maupassant

III – Le but du roman réaliste dépasse la simple retranscription du réel 

A – Le romancier, en plus de reproduire la réalité, doit aussi produire un texte ayant une valeur littéraire et romanesque 

Un roman réaliste, en effet, est avant tout un roman, et non une oeuvre scientifique.  

 Ex : 

  • dans Pierre et Jean de Maupassant, une réelle attention est portée à la construction du roman et au déploiement de l’intrigue 
  • les descriptions métaphoriques et allégoriques des états d’âme de Jeanne dans Une Vie sont aussi poétiques et très littéraires (cf. le passage où Jeanne sort du couvent et pense dans sa calèche à son retour à la réalité)  

B – Le but du romancier réaliste est avant tout non pas de reproduire le réel, mais de le traiter de manière originale 

Ex

  • Maupassant se sert de la réalité pour écrire des contes fantastiques comme Le Horla
  • Flaubert traite un événement réaliste avec ironie. La manière dont il expose une réalité peut servir une idée. Par exemple : la scène des comices agricoles de Madame Bovary. C’est parce qu’il intercale des scènes très prosaïques avec des scènes de dialogue amoureux entre Rodolphe et Emma que Flaubert se moque de ses personnages.

C – À travers la tentative de reproduction de la réalité, le but premier du romancier est de proposer une réflexion générale sur la condition humaine 

Ex

  • une réflexion sur la vanité dans la nouvelle « La Parure » de Maupassant 
  • une réflexion sur l’hypocrisie et l’amour filial dans Le Père Goriot 

L’attention aux « petits faits vrais » et la tentative de reprendre la réalité n’est pas une fin, mais un moyen de toucher du doigt une vérité universelle et plus générale.

CONSEIL : dans un plan dialectique comme celui-ci, ne pas oublier de soigner les transitions!! C’est elles qui vont montrer que votre copie suit une progression logique! 

Conclusion et ouverture

Conclusion : Clarté et Concision. 

  1. résumé de vos idées = il vous faut montrer de manière claire pourquoi vous avez répondu à la problématique 
  2. ouverture = elle ne doit pas être un ajout d’une nouvelle idée, mais une proposition d’une autre question engendrée par la réflexion que vous avez eue 

Ex d’ouverture ici : pour certains auteurs cependant, le romancier réaliste ne peut jamais saisir totalement la réalité, et c’est par le détour et l’analogie qu’on peut retranscrire la réalité, qui ne se limite à ce que loin voit mais comporte une part d’invisible. C’est une thèse défendue par les symbolistes, et ensuite par les surréalistes. Pour être réaliste, il faut savoir parfois se détourner de la simple description!  

Conseil :

  • la rédiger au brouillon avant 
  • se rappeler que c’est la dernière impression que vous laissez au correcteur : autant faire bonne impression par un résumé clair et une référence pertinente 🙂 

Toutes ces propositions devraient vous montrer qu’avec un peu de méthode et si vous ne cherchez pas à plaquer des connaissances mais plutôt à réfléchir en vous concentrant uniquement sur le sujet, la dissertation n’est pas un exercice difficile! 

N’hésitez pas aussi à consulter d’autres corrigés de dissertations.

Marie Dougnac