fbpx
Major-Bac
La méthode pour réussir son oral d’anglais La méthode pour réussir son oral d’anglais
L’oral d’anglais du bac peut paraître stressant pour les étudiants. Il n’est en effet jamais facile d’être à l’aise dans une autre langue que... La méthode pour réussir son oral d’anglais

L’oral d’anglais du bac peut paraître stressant pour les étudiants. Il n’est en effet jamais facile d’être à l’aise dans une autre langue que la sienne. Mais rassurez-vous :  avec notre méthode, vous n’aurez aucun problème à assurer cette épreuve importante du baccalauréat !

 

Déroulé de l’oral d’anglais au bac

  • 10 minutes de préparation
  • 5 minutes de passage (pas une de plus, pas une de moins, donc entraînez-vous bien chez vous avant l’épreuve).
  • 5 minutes de question

Comment préparer l’oral d’anglais du bac ?

Votre objectif pré-oral est simple : il faut que vous arriviez à l’épreuve avec un plan par notion.

 

Construire son plan pour l’oral d’anglais

Ce plan va s’articuler autour de ce que vous avez travaillé en cours. Pour la notion de progrès par exemple, vous allez faire un plan en deux parties :

  • une partie qui parle du progrès comme un élément positif en vous appuyant sur un document abordé en classe allant dans ce sens
  • une deuxième partie sur les problèmes liés au progrès  illustrée par un document qui cette fois nuance le premier.

Cette démarche est à faire pour les 4 notions au programme. Vous n’aurez qu’à ré-utiliser votre plan le jour J.

 

Comment choisir les bons documents ?

Vous n’aurez pas le temps d’utiliser tous les documents abordés en cours. Vous ne disposez que de 5 minutes pour exposer vos idées.

Concentrez-vous donc sur ceux que vous maîtrisez le plus.

Cependant, il est bienvenu d’utiliser les autres documents que vous connaissez – ne tentez pas de parler d’un document dont vous ne connaissez plus ni l’auteur ni le titre – pendant l’entretien avec l’examinateur/ice.

Les documents abordés en classe seront autant d’exemples pour votre argumentation : ils vous aident à convaincre votre examinateur/ice et c’est pourquoi il est important de les maîtriser.

 

Gestion du temps pour l’oral d’anglais

La préparation de l’oral d’anglais

Écrivez au brouillon vos idées en vrac : les documents que vous allez utiliser et vos arguments principaux.

Pendant les 5 dernières minutes :

  • Organisez vos idées en deux parties (code couleur bienvenu)
  • Écrivez une introduction rapide
  • Écrivez une conclusion rapide
  • Ne rédigez que l’introduction et la conclusion
  • Ne notez que votre plan et vos exemples.
  • Si vous avez des idées que vous n’aurez pas le temps d’explorer dans vos 5 minutes, n’hésitez pas à les écrire au brouillon et vous pourrez les utiliser pendant l’entretien si l’occasion se présente.

 

Le passage de l’oral d’anglais

Pendant les 5 minutes de passage, il faut :

  • définir la notion (attention aux définitions bateau que vous trouverez sur internet. essayez d’utiliser les définitions apprises en cours plutôt que celles de Google)
  • faire une transition entre la définition et ce qui a été vu en classe
  • trouver une problématique sur le sujet
  • annoncer un plan en 2 parties qui répond à la problématique
  • faire son développement dans lequel on fait référence aux documents abordés en classe
  • conclusion rapide qui récapitule votre argument, donnez votre avis et proposez une ouverture intéressante et originale (il vaut mieux s’en passer plutôt que d’offrir une ouverture artificielle qui sera la dernière impression que vous laisserez à votre examinateur ou à votre examinatrice)

 

Les questions

Pendant les 5 minutes de questions, il faut défendre VOTRE opinion, et pas celle apprise en cours. N’hésitez pas à utiliser des références qui vous parlent (des livres, des films, des séries, des jeux-vidéos) et qui risquent d’intéresser votre examinateur.ice bien plus que l’énième référence au Brexit ou à Obama. L’originalité est ce qui va vous démarquer des autres candidats. Attention, la référence ne doit pas être absurde et doit être justifiée.

Si vous faites une erreur pendant votre oral, il vaut mieux vous corriger (“Sorry, I meant : *insérer phrase corrigée*) plutôt que d’espérer que votre examinateur/ice n’a pas remarqué.

Si vous avez l’impression que vous n’êtes pas clair/e, reformulez votre propos. Il faut toujours s’assurer que votre propos est clair.

 

Pas un seul mot de français !

Pas un mot en français une fois que vous frappez à la porte, même pas un “bonjour”. Saluez l’examinateur ou l’examinatrice en anglais.

Regardez votre examinateur/ice dans les yeux le plus possible. Il s’agit d’une conversation et pas d’un cours que vous donnez sur la notion.

 

Comment avoir l’air sûr de soi !

Pour avoir l’air assuré(e):

  • mettez vos mains sur la table (il n’y a rien qui déconcentre plus que les mains de l’étudiant.e qui s’agitent sous la table)
  • ne jouez pas avec vos bijoux si vous en avez (je déconseille bagues et collier le jour J, juste parce que j’ai personnellement tendance à jouer avec lorsque je suis nerveuse)
  • tenez vous droit(e)
  • souriez le plus possible.

Faire passer des oraux est un exercice très fatigant pour l’examinateur/ice. Montrez-lui que vous comptez passer un bon moment et que ce n’est pas une corvée ni de la torture pour vous. L’examinateur/ice sera plus disposé(e) à vous écouter dans ces conditions.

 

Avoir le bon vocabulaire pour l’oral d’anglais

Pour introduire la notion de l’oral d’anglais :

  • I am going to talk about the notion of progress / myths and heroes / space and reciprocity / power : types and seats. : Je vais discuter de la notion de …
  • the notion I am going to deal with/tackle is … : la notion que je vais aborder est
  • to begin with, I would like to define the notion of : tout d’abord, j’aimerais définir la notion de

Pour introduire le thème associé à la notion :

  • regarding this notion, the subject of my presentation will be … : en lien avec cette notion, le sujet de ma présentation sera
  • to explore this notion, I am going to talk about the theme of … : afin d’explorer cette notion, je vais parler du thème de

Pour formuler votre problématique :

  • we may wonder if / how / why = on peut se demander si/comment/pourquoi
  • the question that can be raised is : …. ? : la question qui peut être posée est : … ?

Pour annoncer le plan :

  • my presentation will be divided in two parts : A and B : ma présentation sera divisée en deux parties : A et B.
  • I will focus on two different aspects of the theme: A and B =:je vais me concentrer sur deux différents aspects du thème : A et B.

Pour parler des documents étudiés en classe en lien avec la notion / le thème abordé :

  • this document deals with : ce document traite de…
  • this document focuses on the issue of : ce document se focalise sur le problème de…
  • this document raises the issue of : ce document soulève la question de
  • it underlines : il souligne
  • it stresses that fact that : il souligne le fait que
  • it draws attention to : il attire l’attention sur
  • it is a very good example of : c’est un bon exemple de

Pour parler de l’auteur ou du narrateur des documents et de son point de vue :

  • he / she advocates for : Il / elle prône
  • he / she denounces : Il / elle dénonce
  • he / she condemns : Il / elle condamne
  • he / she criticizes : Il / elle critique
  • he / she warns us against : Il / elle nous met en garde contre
  • the author : l’auteur / l’auteure
  • the poet : le poète / la poétesse
  • the journalist
  • the painter : le / la peintre
  • the film director : le réalisateur, la réalisatrice
  • he / she draws attention to the fact that : il / elle attire l’attention sur le fait que

Pour lier le document à la notion abordée à l’oral d’anglais :

  • it illustrates aptly : il illustre avec justesse
  • the document proves that : le document prouve que
  • both documents : les deux documents
  • the idea put forward in these documents is : l’idée avancée par ces documents est

Pour donner votre opinion sur les documents et / ou sur la notion :

  • in my opinion / to my mind : à mon avis
  • as far as I am concerned : à mon avis
  • I believe that : Je crois que
  • I agree/disagree with : Je suis d’accord / en désaccord avec
  • we should keep in mind that : Il faut se rappeler que
  • I am convinced that : je suis convaincu.e que
  • there is no denying that : on ne peut nier que

Pour conclure son oral d’anglais :

  • to conclude : pour conclure
  • in conclusion : en conclusion

Ne dites pas que vous avez fini à la fin de votre oral mais marquez plutôt la fin de votre exposé par une intonation descendante, pour bien appuyer le fait que vous n’allez pas reprendre.

Vocabulaire à utiliser pour l’entretien avec l’examinateur/ice lors de l’oral d’anglais

  • I guess so : Je suppose
  • obviously : évidemment
  • precisely : précisément
  • even though it is true that… : même s’il est vrai que
  • I don’t fully agree : je ne suis pas tout à fait d’accord
  • in other words : en d’autres termes
  • what I mean is that : ce que je veux dire c’est que
  • how shall I put it? : comment dire…

Si vous ne comprenez pas ce qui est vous demandé pendant l’entretien :

  • I am not sure I understand your question
  • I am sorry but I do not understand your question
  • do you mind repeating your question please?

Quand vous n’avez pas de réponse à la question

  • I am afraid I don’t know = je crains ne pas savoir
  • I have honestly no idea = je n’en ai honnêtement aucune idée

 

Avec tous ces éléments vous devrez y arriver sans problème. Good luck! N’oubliez pas de bien travailler votre prononciation et votre vocabulaire.

Le vocabulaire utile à l’oral

Elise Naceur